Vous êtes ici : Accueil > L’école Jules Ferry B > les archives. > archives 2007- 2008 > Les classes de CP. > la classe de CPA (Melle TILLET) > Nos chansons. > Mais qu’est-ce que c’est que ce capharnaüm ?
Publié : 12 mars 2008

Mais qu’est-ce que c’est que ce capharnaüm ?

Que vient faire cette pile d’objets étranges au milieu de la classe des CPa ? Là est bien la question.

Et encore tout ceci ne représente qu’une partie de cette étrange collecte...
En effet, nous remercions toutes les familles qui ont participé à notre opération "récupération en folie" et ont rendu cette activité possible et surotut plus ludique.

Mais maitenant, trêve de plaisanteries, il est temps de lever le secret : en vérité toute cette panoplie nous a servi.....pour faire de la musique. Oui, vous avez bien lu : de la musique.

Dans un premier temps, les élèves ont en effet découvert les instruments du grand orchestre et leur classification en trois familles (les vents, les cordes et les percussions) et, face à leur motivation, nous souhaitions leur proposer une initiation à la pratique instrumentale...seul problème...où trouver un piano, des violons, des flûtes, des cymbales, une grosse caisse etc. etc................................................................................................................................ et bien tout simplement dans les placards !

Voici donc le résultat de la séance concernant les percussions :

Les élèves, assis en cercle, afin de tous se voir,et surtout de tous s’entendre, ont pu tester tous les matériaux et objets mis à leur disposition au centre du cercle lors d’un premier temps d’expérimentation libre.
Chacun choisissait les objets qu’il souhaitait et essayait d’en tirer le plus de sons possibles.

Mais là, attention aux oreilles délicates...et c’est parti !

Dans un second temps, les élèves ont choisi un ou deux objets et chacun a présenté aux autres les utilisations qu’ils en avaient trouvées.
Ils devaient cependant présenter leurs trouvailles par le biais de verbes d’actions et, quand cela était possible, rapprocher leurs objets d’un instrument existant...et ils se sont révélés très doués.
Ils ont frotté, jeté, poussé, déchiré, , fait roulé, cogné, et frappé de diverses manières (avec baguette, stylos, mains...)...comme en témoignent ces images.

Et face à cette inventivité débordante, nous sommes allés un peu plus loin dans l’expérience en améliorant certains instruments...Nous les avons ainsi remplis des canettes et quelques bouteilles de différents grains afin d’obtenir des tonalités variées. Et c’était parti pour des maracas ou couscous, aux lentilles et au riz....

Maintenant, il ne nous reste qu’à nous entraîner pour utiliser nos nouveaux instruments au travers de jeux rythmiques...alors la suite après entraînement.