Publié : 14 septembre 2008

Première "mise au vert".

L’été et la chaleur passés, il était temps de venir au secours du potager de l’école.

Eh oui ! Même si l’été 2008 ne restera pas dans les annales comme le plus chaud de tous les temps, il aura quelques peu fait souffrir notre petit potager et ce malgré les visites ponctuelles de quelques-unes des maîtresses qui ont ainsi assurer un brin de survie à certaines plantes.

Le constat est donc implacable : si certaines plantes se sont contentées des pluies de l’été et ont continué à pousser tout doucement, certaines ont totalement "baissé" les bras.

Ainsi, nous ne constatons que deux "points noirs" dans le premier bilan du jardin qui souffle dejà sa première bougie :

- les potirons tout d’abord,ont complètement disparu faute d’un emplacement suffisamment exposé aux précipitations et au soleil. L’année prochaine, il nous faudra donc leur trouver un meilleur "logement".
D’ailleurs, leurs voisines les courgettes, dépourvues de leurs alliés ont, elles, résisté quelques temps et ont donné nombre de fruits pour de tous petits plants mais sont désormais envahies par l’oïdium, cette maladie qui rend les feuilles grisâtres, comme poussiéreuses à l’excès.

- deuxième point, plus gênant à nos yeux, c’est le "pillage" du jardin pendant cette période estivale.
En effet, certaines personnes semblent avoir pris notre jardin pour un magasin et ont allègrement ramassé les fruits et les légumes qui le peuplaient mais aussi, et là les dégâts sont plus rudes, ont carrément arraché certains plants...alors si les fautifs passent par ce site...merci de respecter à l’avenir le travail des élèves et de leurs enseignantes (qui viennent... même pendant les vacances).
Quelle ne fut donc pas la déception des élèves au moment de constater la disparition du basilic, de la coriandre, de la ciboulette et des fraises qu’ils surveillaient avec pourtant beaucoup de patience...Nous sommes toujours ravis d’avoir de la visite dans notre jardin et de partager ce que nous y avons fait pousser mais pas de cette façon...

Pour le reste, le bilan de cette première année de jardinage est plus que positif :

- De manière générale, le potager a pris racine et file désormais sur très relaxant rythme de croisière. Les gros travaux d’aménagement terminés, place à l’entretien.

- les aromatiques ont ainsi définitivement trouvé leur place et poussent à foison, même si certaines commencent déjà à monter en graines et donc à faner avant disparition.
C’est le cas du basilic par exemple qui rappelons-le est une annuelle et ne résistera pas à l’hiver et devra êtres remplacé l’année prochaine.

- les légumineuses ont été l’objet de récoltes encourageantes, (notamment les tomates cerises, très généreuses) d’autant que d’autres sont encore à venir. En effet, poivron, aubergine, rhubarbe et même fraises annoncent encore l’arrivée de quelques fruits.

Les nouveaux CP, intronisés donc nouveaux jardiniers, épaulés par les CM2 du CP/CM2 auront donc encore de quoi faire cette année avec, à court terme, déjà trois grands travaux principaux :
- une grande séance de désherbage car il faut bien l’avouer, les fleurs sauvages, mêmes respectées dans notre jardin 100% biologique, sont un peu trop présentes.
- une activité "taille" des plantes fanées et notamment des plantes pouvant fournir des graines pour l’année prochaine.
- et enfin une petite activité de "semage" avec la mise en terre des graines automnales (la mâche en particulier) avant de préparer le jardin pour sa longue période de sommeil.

Du pain sur la planche et de nouveaux articles en perspective donc...