Publié : 29 décembre 2008

Le vendeur de murmure.

LE VENDEUR DE MURMURE

Il était une fois, le vendeur de murmures.

Il murmurait la nuit donc

A la demande

Du bout des dents

En une étrange litanie

Les phrases confiées la veille à son oreille

Et dont il avait la prudence professionelle

D’inscrire les commandes

Dans des carnets, toujours petits,

Et qu’il parfumait,

Tantôt à la lavande, tantôt au patchouli.

C’est qu’il n’avait jamais voulu user,lui,

Comme les vendeurs de cris

De ces vastes canions d’amplification

Qui sillonnaient le pays à grand renfort de klaxons néons

Haut-parleurs et enseignes.

Ce qu’il vendait on l’entendait à peine.

Philippe Garnier

Et comme toujours, une petite sélection d’illustrations...

Et une version sonore assurée par Sarah.