Publié : 24 janvier 2009

Il est pas un peu bizarre cet arrosoir ?

Mais que s’est-il encore passé dans la classe des CP/CM2 ? L’arrosoir du jardin semble avoir connu de sérieux déboires...que leur est-il encore passé par la tête ?

Mais que s’est-il encore passé dans la classe des CP/CM2 ? L’arrosoir du jardin semble avoir connu de sérieux déboires...que leur est-il encore passé par la tête ?

Oh n’allez pas chercher trop loin ! Ils ont encore une fois enfilé leurs costumes d’artistes pour s’adonner à une nouvelle démarche "plastique".

Et pour cette nouvelle expérimentation se sont les peintres cubistes qu’ils ont copiés.

En effet, les élèves ont découvert certaines de leurs oeuvres et ont donc ainsi compris que leur activité préférée consistait à mélanger sur un tableau en deux dimensions plusieurs angles de vue d’un même objet ou d’un même personnage. Ainsi, sur un même portrait de Picasso, certaines parties du visage semblent vues de face alors que d’autres sont de profil etc.

Du coup, les élèves ont tenté de faire de même après avoir fait une mise au point sur les angles de vue.

Mais pour le dessin...le portrait, c’était un peu osé pour un premier essai. Nous avons donc opté pour un objet aux lignes simples et que les petits comme les grands pourraient dessiner sans trop de difficultés.

Et c’est donc sur l’arrosoir du jardin que nous avons jeté notre dévolu !

Et c’était parti pour les différentes étapes de la réalisation :

1. Sur une feuille de papier calque, coupée en quatre, les élèves dessinent l’arrosoir sous quatre angles différents. Par ex. de face, de dessus, de dessous et de côté.
Mais attention ! Les dessins doivent être les plus grands possibles !

2. Les élèves repassent les 4 dessins au feutre noir.

3. Ils superposent les 4 vues en veillant à ce qu’il y ait des croisements de lignes puis sur une 5ème feuille ils repassent la nouvelle figure obtenue.

4. La maîtresse se charge de cette étape et agrandit à la photocopieuse les dessins ainsi réalisés sur du papier A3.

5. On termine alors par la mise en couleur ! Et là, les élèves doivent choisir entre couleurs froides ou couleurs chaudes...et c’est parti pour le remplissage des petites cases ! Mais attention...il faut changer de couleur à chaque case et ne pas mettre la même couleur dans des cases placées côte à côte !

Et voilà le résultat photographié par Nicolas...notre ceinture marron d’or fraichement élue et désormais responsable des photographies pour le site de l’école (avec Bryan...bien sûr !).