Publié : 19 décembre 2009

Gourmandises pour petits volatiles.

Cette année l’arrivée du mois de décembre a coincidé avec celle des premiers flocons...ce qui a valu à notre potager d’être dissimulé sous un joli mais glacial manteau blanc...une "couverture" et des températures glaciales qui ont poussé les CPa à renforcer leur nourrissage des oiseaux.

En effet, quelques semaines auparavant, les CPa avaient réinstallé la mangeoire du potager et avaient commencé à la remplir régulièrement de graines en tous genres...

Mais avec l’arrivée d’un froid plus intense, ceux-ci ont décidé de renforcer leur action d’autant qu’ils allaient partir en vacances pour deux semaines...comment donc aider les petits oiseaux du potager à passer cette période en leur apportant les réserves et les aliments dont ils auraient besoin ?

Après discussions et recherches...les CPa ont donc réalisé plusieurs petites gourmandises adaptées aux oiseaux :

1. Pour démarrer ? Un petit groupe a réalisé des guirlandes de cacahuètes...en effet, celles-ci, pré-percées par la maîtresse, ont été enfilées avec habileté sur un fil de fer...à l’une des extrémités du fil il suffit d’enrouler le métal autour d’une cacahuète afin d’éviter que toutes ne glissent et de l’autre, le métal est recourbé afin de réaliser un crochet qui facilitera l’installation de la guirlande.

2. Ensuite les fruits frais...en effet, les oiseaux comme les merles qui passent beaucoup de temps au sol, adorent les picorer alors coupées en deux quelques pommes ont été déposées à la l’abri.

3. Après, les pains de végétaline..mais là, c’est la maîtresse qui a pris les choses en main car la manoeuvre est un peu compliquée...
En effet, l’hiver, les oiseaux ont besoin de refaire leurs réserves de graisse et pour cela rien de mieux que ces petits pains qui ne sont autres que les cousins des petites boules de graisses que l’on trouve dans le commerce....pour les réaliser ? Trois fois rien ajouté à un peu de patience :
Faire fondre un pain de végétaline, y mélanger des graines pour oiseaux du ciel...Verser le tout dans des petits moules en plastiques (ici des barquettes plastiques de plats surgelés individuels). Plonger dans le mélange un petit cordon qui aidera à l’accrochage et enfin laisser refroidir avant de démouler...et voilà le tour est joué !

4. Eh puis tout simplement un bon remplissage de la mangeoire avec une conséquente réserve de graines...en en éparpillant d’ailleurs un peu au sol pour les oiseaux qui ne pourraient y accéder..notamment notre ami le geai et ses copains les gros pigeons Bizet !

Par la suite, nous tenterons de réaliser de telles gourmandises régulièrement pour que les oiseaux ne connaissent pas la pénurie...tout en veillant à varier les plaisirs...Pour le prochain menu ? Petits pains de beurre de cacahuète agrémentés de graines...

Mais pour le moment....laissons-les oiseaux peupler notre potager...car pour le moment...ils sont encore timides et ne se laissent pas facilement observer...il faut dire que 21 paires d’yeux qui regardent en même temps par la fenêtre ce n’est pas très discret...il va pourtant nous falloir trouver une solution si nous souhaitons identifier plus clairement nos gourmands....