Publié : 9 avril 2011

Potager vitesse grand V.

Avec l’arrivée soudaine du beau temps et de la chaleur, les CP ont repris les semis mais aussi, et à leur grande surprise, le chemin des travaux d’extérieur...

En effet, il faut bien avouer que la météo a apporté aux petits jardiniers du CPa sont lot de surprises : si la réalisation de semis sous abris était prévue de longue date, la reprise du désherbage ainsi que des semis et des plantations en extérieur n’était pas attendue avant le retour des vacances de printemps...

Avec l’arrivée d’un colis en provenance du service "environnement" de la mairie, la saison des semis a donc été lancée dés la fin mars mais pour le moment bien à l’abri car les températures étaient encore bien trop timides dehors...

Ainsi, en petits groupes, les CPa ont réalisé (dans des pots 100% récup. ou 100% bio) des semis de potiron, d’oeillets d’Inde, de basilic, d’artichaut, de maïs pour pop corn, de capucines mais aussi de Physallis....ouf ! Que de travail ! Mais il faut avouer que les jardiniers en herbes, surmotivés et déjà bien aguerris, ont oeuvré avec une grande efficacité !

Résultat ? En une semaine les premières feuilles pointent le bout de leur nez.

Mais avec la venue précoce du printemps et quasiment de l’été, le potager n’a pas tardé à se réveiller ! Il a donc fallu y faire rapidement un peu de nettoyage et conclure les cueillettes hivernales en arrachant les choux, les betteraves et les panais mais aussi la mâche et les épinards.

Mais il a aussi fallu débuter la lutte anti-limaces et escargots ! Notre plus grand fléau...déjà venu à bout de notre première récolte de roquette....
Grâce aux parents d’élèves (un grand merci à eux) nous avons donc fait bon usage de notre stock de cendre car oui ! Il s’agit là d’une répulsif 100% naturel très efficace !

Par contre, du côté de nos bulbes...il faut avouer que nous étions un peu inquiets...avec un soleil encore bas, les premières feuilles de nos tulipes et de nos narcisses étaient plus que timides....mais en deux semaines seulement, les degrés au sommet leur ont donné un bon coup de "booster" !

Chaque jour nous découvrions donc avec beaucoup de malice la croissance des tulipes et leurs surprises car elles auront finalement déjoué bon nombre de nos pronostics de "coloration".

Et avant de partir pour les congés de Pâques, il nous aura même fallu replanter, sur notre nouvelle parcelle, les potirons et leurs amis les maïs car dans la classe...leurs pots étaient déjà trop petits...espérons qu’ils prendront leurs aises comme le reste du potager déjà en pleine explosion puisque les fèves y poussent déjà, tout autant que les aromatiques mais aussi nos groseilliers qui, cette année, se sont parés de petites fleurs...une première !