Publié : 12 mai 2011

Petits jardiniers affairés...

Après des travaux à foison voilà le potager enfin "repeuplé"...désormais les CP n’ont plus qu’à en profiter.

En effet, les grands travaux lancés précocement en raison du climat estival étaient loin d’être terminés !

Depuis le retour des vacances, les CP ont donc retroussé leurs manches et poursuivi leurs expérimentations potagères avec une grande dextérité et une détermination à toute épreuve.

Eh oui, à leur retour, une surprise attendait les CP : les plants offerts par la mairie de Nanterre les avaient été livrés tandis que les semences (déjà livrées avant les congés) attendaient, elles, de prendre enfin place dans les carrés du jardin.

Tantôt en petits groupes, tantôt en classe entière, les vaillantes troupes du CP se sont donc mises en action.

Avant tout ? Il fallait nettoyer un peu le terrain : désherbage, arrachage des bulbes maintenant terminés, bêchage....avec autant de bras ? Autant dire que rien n’a résisté.

Ensuite ?
- Ne restait qu’à planter....les tomates (à une date bien précoce....mais si chaude...) avec leurs amis les oeillets d’Inde et les aubergines ; la collection de cucurbitacées sur la nouvelle parcelle ; les choux associés au lin rouge (ils sont très amis paraît-il...) ; un artichaut ; une petite sélection de fleurs ; quelques aromatiques encore manquantes comme la camomille, la marjolaine et une très jolie sauge-ananas et enfin une très étrange collection de piments et de poivrons (des fins, des gros, des noirs, des blancs, des verts, des rouges, des oranges...que de diversité ! ).

- Mais aussi à semer : les carottes près des fèves, les radis avec les petits pois, les haricots verts mais aussi grimpants (eux aussi associés aux carottes et aux radis), les salades près des fraises et les cosmos le long du mur (en espérant qu’ils limitent l’invasion des mauvaises herbes et enfin quelques capucines dans notre grand pot de fleurs.

Et maintenant nous direz-vous ?

Eh bien, il va nous falloir être patients.....assurer l’entretien quotidien en veillant à arroser régulièrement...(mais avec parcimonie en ces temps bien secs !)... notre petit coin de verdure,

empêcher ses coquines de mauvaises herbes d’envahir les lieux tout autant que leurs collègues les escargots et enfin....de déguster et humer les premiers résultats de notre travail : ainsi la rhubarbe nous a offert une première dégustation (les petits oiseaux s’étant chargés, eux, de boulotter nos premières groseilles)

tandis que les aromatiques embaument les mains des CP qui se délectent d’y farfouiner et d’y glisser leurs petits nez...

Prochaine étape toutefois...la réfection de quelques-uns de nos abris à insectes....bien mal en point après les chutes de neige de cet hiver.