Publié : 18 novembre 2012

Le potager se met en ordre et nous régale.

Alors que les premiers frimas ont fait leur apparition, les CPa ont enfin pu passer entre les gouttes et retrouver le potager.

Au programme ? dernières cueillettes et mise en ordre...car il faut bien l’avouer, la torpeur hivernale va peu à peu s’emparer du jardin.
Avant les premières gelées il est donc encore temps de réaliser les premières récoltes puis de désherber pour laisser la terre se reposer et préparer ainsi ses réserves pour les plantations et les semis de printemps.

Au grand complet, les CPa ont donc enfin pu arracher carottes et radis...avec plus ou moins de réussite...

En effet, le mardi 12 novembre fut un grand jour pour notre petit coin de verdure puisque depuis sa création, c’est la première fois qu’il nous offre quelques carottes...pourtant ce n’est pas faute d’avoir fait des semis...mais jusqu’à présent...seules des fanes avaient été cueillies.
Alors quel ne fut le plaisir de voir les petits renflements orange pointer le bout de leur nez à la surface de la terre.
Mais bon, il faut bien l’avouer....si les carottes sont là...on est loin de gabarits de compétition...mais bon nous sommes en progrès et ces petites carottes "nantaises" et aussi "boules" ont égayé notre journée...d’autant qu’une belle botte de radis est venue les accompagner.

Pour le reste des travaux ? Margaux s’est chargée d’arracher les pieds de piments tandis que le reste des troupes a fait la chasse aux escargots toujours aussi goulus avant de trouver les deux lombrics les plus longs du monde...puisqu’ils affichaient une longueur de 40 bons centimètres...
"mais non maîtresse ! J’te dis qu’c’est pas un ver de terre ! C’est trop long ! C’est un serpent !"..."mais non ! C’est un bon d’ficelle..."...."mais non regarde...y bouge"......"aaaahhhhhhh !"

Maintenant, ne reste plus qu’à nettoyer tout ça pour une séance de dégustation.

En effet, jardiner resterait une activité bien triste si nous ne pouvions profiter du fruit de nos efforts...si pour les radis, l’idée est vite trouver....un petit rinçage et un peu de beurre ou de sel...pour les carottes, il fallait trouver une idée : trop peu pour faire une soupe, des températures trop fraîches pour les croquer ainsi....eh bien pourquoi pas un "carrot cake" ?

Les courses réalisées par la maîtresse, tout a commencé par un petit inventaire collectif : "de quels outils avons nous besoin pour faire des gâteaux ?...Quels ingrédients nous faut-il ?"

Tout est prêt...la préparation commence et chacun prend en charge une étape avec beaucoup de sérieux et d’énergie...

Et c’est après la séance de piscine que la séance de dégustation a pu être faite avec une certaine gourmandise...

Espérons maintenant que le jardin nous offrira encore l’occasion de tester d’autres recettes !